Critères d'évaluation et pondération

Question(s)

Est-ce que les critères d’évaluation et la pondération des évaluations certificatives fixées dans de plan-cadre doivent être respectés en tout temps ?
Est-ce que l'évaluation doit être la même pour tous les groupes-cours, même d'enseignants différents?

Intentions, contexte et moyens

nil

Décision

La pondération de même que les critères d'évaluations utilisés pour l'évaluation certificative finale doivent être identiques à ceux apparaissant au plan-cadre officiel.  La pondération et les critères d'évaluations sont donc prescriptifs.

Cela dit, les enseignants ont la possibilité d'exercer leur autonomie professionnelle en département et apporter lorsque nécessaire des modifications au plan-cadre en conformité avec la politique institutionnelle des plans-cadres et des plans de cours.  

De plus afin d'assurer l'équivalence des évaluations, les départements ont avantage à rendre explicite la cible finale de l'évaluation. Ceci implique :
  • d'identifier notamment ce que tous les élèves devront être en mesure de démontrer au terme du cours, 
  • de déterminer les types de tâches jugés pertinents, 
  • de préciser les ressources auxquelles ils auront accès lors de l'évaluation.  
Normalement, l'évaluation est la même pour tous les groupes cours, mais un enseignant peut exercer son autonomie professionnelle et proposer une évaluation certificative qu'il a élaborée individuellement (ou en équipe cours) (article 5.3).  Dans tous les cas, l'enseignant a la responsabilité de démontrer au département comment l'évaluation qu'il propose est équivalente à celle de ses collègues qui donnent le même cours.

Analyse


 Jugement critique  Jugement éthique
 Cohérence
  • Respect des rôles de l'évaluation.
  • Pertinence de l'évaluation selon le programme.
  • Correspondance de l'évaluation avec les intentions du professeur.
Explications détaillées de la cohérence


Selon les articles 5.1.01 et 5.2.01 de la Politique institutionnelle des plans-cadres et des plans de cours (PIPCPC), les plans de cours doivent être conforme aux plans-cadres correspondants et l'enseignant ou les enseignants d'un même cours doivent élaborer le plan de cours pour qu'il soit conforme à la PIEA.

Dans l'esprit de l'approche-programme et du respect de la PIEA, cela signifie qu'il y a un seul plan de cours pour tous les groupes-cours, même dans le cas où plusieurs enseignants donnent le cours.Toutefois, l'assemblée départementale peut accepter des plans de cours différents lors du processus d'acceptation des plans de cours (article 5.2.02 de la PIPCPC) dans le cas de projets pédagogiques particuliers. L'assemblée départementale devra s'assurer alors que les plans de cours sont équivalents dans leurs exigences, leurs objets d'évaluation, etc.  Les critères d'évaluation demeurent toutefois les mêmes pour tous les groupes.
  Justice 
  • Occasion crédible offerte aux étudiants de connaitre et de comprendre leurs droits à la reprise et à la révision de note.
  • Occasion crédible offerte aux étudiants d'exercer leurs droits.
  • Situation d'évaluation qui respecte les orientations, les principes, les droits et les recours contenus dans la PIEA.
Explications détaillées sur la justice.

Où et quand s'exerce l'autonomie des enseignants tout en tenant compte des prescriptions?

L'article 7.3 de la PIEA réaffirme que l'assemblée départementale est responsable de la qualité de l'enseignement, des évaluations et de la concordance des plans de cours aux plans-cadres.

L'article 7.2 de la PIEA réaffirme que l’enseignante doit élaborer son plan de cours en concordance au plan-cadre. Ce plan de cours doit respecter l'esprit de la PIEA en fournissant, entre autres :
  • les périodes d’évaluation; 
  • les objets d’évaluation; 
  • les ressources mises à la disposition de l’étudiante ou étudiant. 
C'est donc à l'assemblée départementale d'approuver tout écart entre les plans-cadres et les plans de cours du programme qu'elle gère.

Si cela s'avérait nécessaire, l'assemblée départementale peut aussi décider de l'équivalence des évaluations pour différents groupes-cours.

 Rigueur 
  • Situation d'évaluation qui témoigne de la démarche suivie par l’étudiant.
  • Situation d'évaluation qui permet au mieux la démonstration par les étudiants de leur maitrise de la compétence au niveau attendu.
  • Données recueillies suffisantes pour porter un jugement sur les apprentissages réalisés et les niveaux atteints.
  • Analyse des résultats qui permettent d’orienter les apprentissages futurs de l’étudiant.  
Explications détaillées de la rigueur.



 Égalité
  • Situation d'évaluation équivalente pour tous les étudiants du cours.
  • Formation équivalente sur les objets évalués.
  • Mêmes résultats attendus évalués selon les mêmes critères.
  • Chances égales de démontrer les apprentissages réalisés.
  • Accès simultané à toutes les informations sur l’évaluation.
Explications détaillées sur l'égalité.


L'article 5.3 de la PIEA stipule que c'est l'enseignant qui a la responsabilité première d'assurer l'équivalence de ses évaluations entre ses différents groupes-cours. Les exigences pour les cours sont déterminées dans une approche-programme, par les enseignants du programme.

Les enseignants déterminent ensemble la cible finale de l'évaluation (les exigences). Il n'y a pas d'obligation d'épreuve unique ou uniforme.  Toutefois, dans le cas où il ya des évaluations différentes pour les différents groupes-cours, elles doivent être comparables au niveau :
  • des informations transmises aux étudiants de tous les groupes
  • du poids
  • des conditions où les évaluations se font
  • des ressources accessibles
  • etc.
Les critères d'évaluation sont les mêmes pour tous les groupes.

Les enseignants doivent être en mesure que leurs évaluations sont comparables.

  Transparence 
  • Communication aux étudiants de toutes les informations pertinentes sur l'évaluation dans des délais raisonnables.
  • Disponibilité des critères d'évaluation avant la situation d'évaluation.
  • Informations et évaluation précises, claires et explicites pour les étudiants.
  • Conception et réalisation d'une évaluation qui aide les étudiants dans leurs apprentissages.
Explications détaillées sur la transparence.


L'article 5.4 précise que le processus d’évaluation se déroule en toute transparence pour les étudiants. On donne des exemples d'informations qui doivent être communiquées et expliquées aux étudiants :
  • l’échéancier et la pondération dans un délai raisonnable avant les évaluations; 
  • les règles départementales applicables aux évaluations selon l’article 7.3 de la présente Politique; 
  • les critères, la grille de correction et, s’il y a lieu, le seuil de réussite avant les évaluations; 
  • les travaux, tests, examens corrigés incluant les commentaires qui justifient la note accordée après chaque évaluation.
Dans le cas d'évaluations différentes pour les différents groupes-cours et dans le respect des autres critères d'interprétation de la PIEA, les élèves de tous les groupes doivent profiter de la même transparence.
 Équité 
  • Situation d’évaluation qui fait appel à des habiletés variées.
  • Situation d'évaluation qui ne favorise pas un ou des groupes par rapport aux autres.
  • Situation d’évaluation qui permet les accommodements nécessaires aux étudiants qui vivent des difficultés d'apprentissage reconnues par l’institution.
Explications détaillées sur l'équité.