1. Définitions

Dans la Politique institutionnelle d’évaluation des apprentissages, les expressions suivantes signifient :

Compétence

Un savoir-agir complexe prenant appui sur la mobilisation et la combinaison efficace d’une variété de ressources internes et externes à l’intérieur d’une famille de situations. (Tardif, 2006, p. 22)

Critère d'évaluation d'une compétence

Le critère d’évaluation d’une compétence est une dimension, un aspect, un point de vue au regard duquel une production ou une performance sera examinée. (Scallon, 2004).

Épreuve synthèse de programme

Épreuve destinée à vérifier que l'étudiante ou étudiant a atteint l'ensemble des objectifs et standards d'un programme. Cette épreuve est définie par l'établissement d'enseignement collégial pour chaque programme menant au DEC qu'il offre. Sa réussite est une des conditions d'obtention du DEC. (MELS, 2005).

Évaluation certificative finale

Activité d’évaluation qui permet à l’étudiante ou étudiant de démontrer sa capacité à mobiliser les ressources pertinentes liées au cours pour réaliser une tâche conforme à la compétence évaluée.

Évaluation des apprentissages

Processus qui consiste à porter un jugement sur les apprentissages, à partir de données recueillies, analysées et interprétées, en vue de décisions pédagogiques et administratives. Ce jugement doit s’appuyer sur des informations pertinentes et suffisantes qui donnent un sens à la décision. (Définition inspirée Politique d’évaluation des apprentissages, MELS, 2003, p. 30) .

Évaluation équitable

Évaluation qui prend en compte des caractéristiques individuelles ou communes à certains groupes, afin d’éviter que, par le choix des modalités d’évaluation, le cégep ne contribue à accroître les différences déjà existantes entre les étudiantes ou étudiants. L’absence d’équité introduit des biais propres à avantager ou à désavantager certains étudiants. (Définition inspirée de Politique d’évaluation, MELS, 2003).

Évaluation équivalente

Deux évaluations sont réputées équivalentes si le niveau de complexité des tâches, les conditions de réalisation et les ressources mobilisées par les étudiantes ou étudiants sont comparables et que les critères et exigences sont identiques.

Évaluation juste

Évaluation effectuée dans le respect des orientations, des principes, des droits et recours contenus dans la PIEA. Tous les étudiantes ou étudiants ont accès à des chances égales de démontrer les apprentissages qu’ils ont réalisés.

Évaluation pertinente

Évaluation mesurant la compétence du cours, ou une fraction de la compétence, selon les critères d’évaluation fixés dans le plan-cadre, communiqués dans le plan de cours et reconnus par les pairs.

Évaluation transparente

Évaluation pour laquelle les intentions de l’évaluateur et les conditions d’évaluation sont précises, compréhensibles et connues des étudiantes ou étudiants.

Jugement professionnel

« Un processus qui mène à une prise de décision, laquelle prend en compte différentes considérations issues de son expertise (expérience et formation) professionnelle. Ce processus exige rigueur, cohérence et transparence.» (Lafortune, 2008, p. 27)

Plan-cadre

Document qui présente les indications du cours : le titre, la pondération, les préalables, les intentions éducatives ou pédagogiques et la brève description du cours. Il reprend les prescriptions du MELS relatives aux objectifs (compétences et éléments de compétences) et aux standards (contexte de réalisation et critères de performance). Y sont définies les prescriptions locales : les précisions sur les contenus, les critères d’évaluation et leur pondération ainsi que la pondération de l’évaluation certificative finale. Les informations du plan-cadre guident l’élaboration du plan de cours qui en constitue le plan de mise en œuvre.

Pratique évaluative

La pratique évaluative est un processus qui relève d'une façon d'agir empirique ou d'un savoir-faire méthodologique propre à une enseignante ou un enseignant, lequel repose sur une démarche de collecte et de traitement d'informations dans le but d'apprécier les niveaux d'apprentissage atteints par l'étudiante ou l’étudiant pour porter un jugement et prendre une décision. La pratique évaluative relève de l'action et elle s'appuie sur un ensemble de questions, de choix et de décisions que doivent prendre l'enseignante ou l'enseignant pour évaluer les apprentissages réalisés par l'étudiante ou l’étudiant. (Leroux, 2010, p. 80)

Principe

Loi, modèle, norme, règle générale qui guide et régit le jugement et la conduite d'une personne ou d'une collectivité. (Legendre, 2005, p. 1075)

Responsabilité

Obligation d'assurer une tâche qui est confiée à une personne en vertu d’un mandat et d’en répondre. (Définition inspirée de Legendre, 2005, p. 1189)

Seuil minimal de réussite

Le seuil minimal de réussite est une description la plus précise que possible en termes qualitatifs de ce qui est attendu des étudiantes ou étudiants pour chacun des critères d’évaluation afin d’obtenir la note de passage. (Définition inspirée de Scallon, 2005, p.126).

Travail d'équipe

Travail de session réalisé par plusieurs étudiantes ou étudiants pour satisfaire les exigences d’un cours.

Travailler en équipe

Une stratégie d’organisation du travail qui consiste à favoriser les interactions entre les étudiantes et les étudiants dans le but de réaliser une cible commune. Un travail d’équipe peut prendre une formule dont l’accent est mis sur le partage des tâches à réaliser et le produit (travail partagé) ou une formule dont l’accent est mis sur l’interdépendance dans la réalisation du travail et le processus (travail coopératif).